Séminaire sur Tolkien : réunion de passionnés de la Terre du Milieu

Hier soir avait lieu la séance inaugurale du séminaire sur l’auteur J. R. R. Tolkien. Plus de 70 personnes s’étaient rassemblées dans une salle de l’Ecole Normale Supérieure, à Paris. Ils étaient venus écouter Isabelle Pantin et Nils Renard.

Des affiches l’avaient annoncé, l’information avait circulé sur les sites internet, et hier soir le public était présent pour assister à cet évènement exceptionnel : la séance inaugurale d’un séminaire sur l’auteur anglais J. R. R. Tolkien.

Dans un silence religieux et face à une assemblée totalement à l’écoute, Isabelle Pantin a commencé par narrer sa rencontre avec l’œuvre de Tolkien, et comment était née sa volonté d’écrire sur cet auteur. Elle a relaté comment, tout en leur reconnaissant certaines qualités, les films adaptés du Seigneur des Anneaux étaient pour elle un collage d’extraits des livres, qu’elle n’y avait pas vraiment retrouvé l’univers du créateur de la Terre du Milieu.

Le souhait d’Isabelle Pantin était alors de rompre la « barrière enchantée » qui en faisait une œuvre isolée de la littérature et de son temps, de la replacer dans le berceau culturel et linguistique qui l’a vu naître. Ainsi, les premiers chapitres de son livre Tolkien et ses légendes sont une reconstitution de l’univers de l’auteur. Elle est aussi revenue sur les critiques qu’a subit l’œuvre de Tolkien, accusée d’être hors des genres classiques de la littérature.

IMG_1826

Isabelle Pantin et Nils Renard lors de la séance inaugurale du séminaire sur Tolkien (© Fanny Cohen Moreau)

La Terre du Milieu, une terre trop lourde de mémoire

Puis Nils Renard, étudiant à l’ENS et organisateur du séminaire, a abordé plusieurs thèmes transversaux de l’œuvre de Tolkien. Il est revenu sur la genèse de l’écriture, sur les premiers écrits fondateurs de l’univers, mais aussi sur le contexte de rédaction. En effet, même s’il n’en a jamais parlé directement, l’ombre de la Grande Guerre plane sur les mythes de Tolkien. Par exemple, cette volonté des peuples de la Terre du Milieu de vouloir s’enfouir, de construire des empires sous la terre, comme les soldats des tranchées sur le front en France.

Nils Renard a également abordé la phénoménologie de l’univers, la poétique de la Terre du Milieu, la mémoire d’une terre trop lourde à porter pour ses habitants, ou encore des peuples constamment en exil, arpentant cette terre.

La prochaine séance du séminaire aura lieu le mardi 27 octobre, au même endroit. Organisé avec l’association Tolkiendil, des séances sont prévues au moins jusqu’en janvier, notamment avec Vincent Ferré, alors venez nombreux !

Fanny Cohen Moreau

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Séminaire sur Tolkien : réunion de passionnés de la Terre du Milieu

  1. Ping : INTERVIEW Nils Renard: « je ne m’attendais pas à provoquer un tel évènement  | «Home is behind, the world ahead.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s